Cabinet Dentaire du Dr Catherine BOCHERENS BONVOISIN

Chirurgien Dentiste à Toulouse - Esthétique dentaire

116 route d'Espagne - Batiment HELIOS 2 - 31100 TOULOUSE - Tél. : 05 61 41 27 01 -Fax : 05 61 41 27 01

L'ostéopathie au secours de l'art dentaire

La collaboration entre le dentiste et l'ostéopathe est importante

L’ATM ou articulation temporo-mandibulaire, est cette articulation qui se trouve au-devant de votre oreille, et qui permet à la mâchoire inférieure de bouger pour mastisquer, pour parler…et qui, parfois, est le siège de bien des désagréments.

Les problèmes de malpositions dentaires, et par conséquence d'occlusion peuvent aussi être à l'origine de différents troubles à distance.
C'est en communication avec l'ostéopathe que l'on pourra déterminer si le problème vient d'un problème dentaire ayant des répercussions sur la posture du corps, ou le contraire.
La solution envisagée, lorqu'il y a un problème occlusal, c'est la pose d'une gouttière inférieure transparente qui remet le patient " droit".
Ces gouttières du fait qu'elles sont portées en permanence du moins pendant 3 mois, ont l'avantage de remanier l'ATM qui, par la malocclusion
était en souffrance. Le fait de remettre le patient "droit" dissipe automatiquement les tensions liées à la mauvaise posture.
L'oreille étant très proche de l'articulation peut également être source d'accouphènes , de douleurs , de tensions excessives provenant de la compression de l'ATM .
La pose de la gouttière et le remaniement de l'ATM résolvent bien souvent le problème, dû moins quand le diagnostic est bien dentaire et non ORL!
Apès les 3 mois de port d'une gouttière, une solution définitive est discutée avec le patient en fonction du problème rencontré et la demande du patient.
Le dentiste doit donc de ce fait non plus se focaliser sur une vue strictement dentaire, mais doit lui aussi être capable de regarder son patient avec une vue globale et ce afin de pouvoir soulager des douleurs qui font souvent errer le patient d'examen en examen avec souvent comme diagnostic: "c'est psychologique, c'est le stress, rien de probant à l'examen médical"!

Tout problème occlusal (contacts dentaires entre les dents supérieures et inférieures) a une origine crânienne.
Chez l'enfant, dès l'apparition de la denture, ce problème crânien aura des conséquences sur l'occlusion ce qui devient un véritable verrou pour la croissance de la face.
A la longue cette malocclusion entraîne un déséquilibre qui va se répercuter via les muscles masticateurs sur l'ATM, mais aussi tous les muscles de la posture.
Donc peut être à l'origine de céphalées, problèmes ORL, douleurs cervicales, du dos et même de problèmes de sommeil et de comportement (à cause d'un nerf commun, le trijumeau).

Il est donc important dès le plus jeune âge de pouvoir détecter, nous dentistes, toute anomalie au niveau de la face et de travailler en synergie avec les ostéopathes. Celui-ci va agir sur les restrictions tissulaires. Cela va avoir des répercussions sur l'équilibre général de l'enfant, ce qui va lui permettre de trouver un nouvel équilibre lors de la mastication.

La dynamique faciale peut alors prendre le relais sur la dynamique crânienne.
La face a aussi un rôle prédominant dans le développement psychique: c'est par elle que l'enfant établit ses premiers contacts, ses premiers échanges avec le monde extérieur.

Article rédigé par le praticien le 07/02/2011

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr